Autre projet toile

IMG_20160328_152533 (3)

Posté par 2852240p à 13:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Collage maquette future toile

IMG_20160323_131503 (4)Le nouvel exercice qui nous a été proposé en cours, nous demandait de choisir plusieurs toiles d'artistes contemporains et de les unir, des les relier en parties pour en faire une nouvelle toile à notre façon... Cela a pris du temps, j'ai coupé, déchiré les papiers en morceaux puis pour certains tout petits morceaux à la fin, pour finaliser ce collage "maquette" de la future toile... Reste que maintenant il va falloir que je la reproduise en grand et ça n'est pas gagné. Passer de 20 cm de long à 1m20, cela fait une différence ; en plus là, il ne sera pas question de coller mais bel et bien de peindre, hormis les lettres...

Posté par 2852240p à 00:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Marque page, tag : cadeau

IMG_20160322_214802 (4)

Un petit cadeau pour une amie qui aime ces tonalités et lit bcp. Mixed médium ( collages, peinture, encre etc etc etc).

 

 

Posté par 2852240p à 18:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Les petits oeufs en chocolat bien au chaud dans les maisons d'oiseaux

Les fêtes arrivent et avec elles, les poulettes, oeufs et lapins vont créer l'émulation et faire rayonner de joie les visages de nos petites têtes blondes. J'ai réalisé ces deux maisonnettes à partir d'un tuto trouvé par hasard sur la toile hier. Mes deux petits lutins les recevront bientôt accompagnées de gourmandises diverses et comme je sais qu'ils sont gourmands je les ai particulièrement

IMG_20160321_103353 (3)

IMG_20160321_103413 (2)

gâtés.

Posté par 2852240p à 10:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Cousu main : Nadia remporte le trophée de la grande finale de cette deuxième édition

 

Ce que j'avais déduit la semaine dernière n'a pas manqué de se concrétiser. La ténacité, le self-control, les qualités artistiques et les compétences techniques de la jeune Nadia ont finalement porté la  couturière généreuse sur la plus haute marche du podium. Et force est d'avouer qu'elle le mérite bien. Sa réalisation parfaite d'un superbe gilet homme (hormis un léger écart au niveau du passepoil) a dès le départ, distingué la compétitrice. Quant à son empathie à l'égard des autres concurrentes, sa gentillesse  vis à vis d'elles, ce sont autant de qualités qui se sont surajoutées  à son mérite déjà grand . La compétition en effet battait son plein, mais comme le disait si bien la chanson : " c'était la dernière séance et le rideau sur l'écran allait tomber ".  

  Pourtant elle n'a pas hésite à apporter son aide aux deux autres couturières particulièrement stressées, lorsqu'elles étaient en difficulté.  Les larmes et l'inquiétude en effet, étaient encore d'actualité pour  Edith, qui ne savait comment retourner le gilet doublé ainsi que pour  d'Astrid, mise à mal par une poche passepoilée dont elle ignorait tout.

Cette partie de la confection du vêtement lui donnait tant de  fil à retordre,  que C Cordula appelait même Julien à la rescousse.  Fort heureusement le calme du  tailleur pour hommes ainsi que  ses conseils avisés, l'aidèrent à achever son gilet avec plus de sérénité. Ceci étant, à l'issue de cette première épreuve, les trois vêtements semblaient fort jolis, même si quelques imperfections pouvaient se marquer (mais si légèrement) ici et  là.

La deuxième partie de l'émission se consacrait à la réalisation et création d'une robe de mariée : il fallait l 'imaginer et la réaliser au moyen d'un moulage et/ou un patron etc... La cerise sur le gâteau se matérialisait via la présence de Max Chaoul, couturier favori de nombre de  stars sur toute la belle bleue.  

Les trois finalistes se sont exprimées dans leur style propre. Ainsi c'est sans surprise qu'Edith a opté pour une robe sobre et raffinée, jouant d'une ravissante dentelle avec parcimonie pour une création arborant un gros noeud amovible dans le dos qui lui conférait une signature plus actuelle encore..

Astrid se tournait quant à elle vers le grand classique de la robe de princesse composée d'une superposition  de trois jupons de tulle ( dans des tisssus différents les uns des autres).

 Nadia jouait sur l'originalité optant pour une robe aux accents japonisants,  particulièrement chic tant dans le choix du tissu immaculé sobre et mat, que dans l'ajout d'une large ceinture rouge révélant plus encore, l'éclat presque nacré du blanc. Sa superbe ligne près du corps, joliment évasée dans le bas,  l'apparentait presque à une robe haute couture à destination des stars. 

Max Chaoul n'hésitait pas à donner ses conseils et les couturières s'en emparaient comme d'un trésor pour finaliser leurs créations. La finalité de tout cela c'est que cette épreuve a semblé moins stressante pour les trois jeunes femmes particulièrement concentrées sur  leur projet qu'elles menèrent toutes à bien.

. Reste que celui de Nadia, se révélait le plus chic et original à mes yeux. Elle fut d'ailleurs complimentée par le grand couturier qui faisait aussi des éloges sur les créations des  deux autres candidates plus attendues cependant dans leur concept.  Pour en revenir à Nadia, ses compétences en couture, sa grande créativité, son self-control ont fait la différence. Elle est donc montée sur le podium, avec .félicitations d'un  jury conquis et des  autres compétiteurs revenus pour l'occasion.

 

La troisième édition de Cousu main, semble déjà être prévue puisque le recrutement est d'actualité. Reste que cela  confirme hélas également, que rien aujourd'hui ne nous permet d'espérer voir un programme hebdomadaire similaire s'ancrer dans le paysage audio visuel comme une émission grand public digne d'intérêt et c'est ma foi fort dommage !!!

Julien, AMparo, C Cordula ont permis aux couturières de se réjouir quelques semaines et c'est tant mieux. Il n'empêche que que l'on peut être en droit d'espérer que dans les temps à venir ce programme servi au compte goutte sera plus largement et longuement diffusé sur la petite lucarne : l'on a bien le droit de rêver. !

Posté par 2852240p à 18:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Carte d'anniversaire pour lui

IMG_20160319_105853 (3)

IMG_20160319_105834 (3)

IMG_20160319_110005 (3)

IMG_20160319_105952 (3)

Un multiple matage pour cette carte voulue masculine avec une base noire, surmontée d'une autre ivoire, puis rouge pour enfin le papier zébré. Cette carte pliable qui devient un chevalet acceuille une autre plus petite faite de tampons etc.

Posté par 2852240p à 15:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Design : dernière toile ( petit format)

Une association de divers médiums que j'avais en tête depuis un bon bout de temps et Design m'est apparue comme la maquette d'une prochaine grande soeur. J'ai associé collages, acryliques, poudre de marbre, médiums divers, encres, pastels, et autres craies diverses

IMG_20160319_105150 (7)

etc pour aboutir à ce résultat.

Posté par 2852240p à 12:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Cousu main : Orlane éliminée mais il s'en est fallu de peu pour Edith

 

Pas de surprise pour moi, quoi qu'elle se soit bien défendue, Orlane a quitté la scène mais avec panache et quelques  larmes. Pourtant elle était décidée à rester jusqu’au bout mais voilà… Les autres étaient là aussi, et il a bien fallu départager les couturières.

L’on s’y attendait, la pression avait gravi un échellon encore dans ce nouvel épisode  qui respirait la fin de cette deuxième édition… Et avec elle, bien entendu les exigences de Julien et Amaparo  se montraient elles aussi toutes autres. Cela se comprenait aisément au regard des deux épreuves présentées aux candidates.  Il s'agissait  pour la première, de coudre des tissus complexes et de réaliser un blouson réunissant deux matières et pour l’autre, de customiser un vêtement dans un tissu hyper léger, synthétique et horrible type (k…y), vêtement que pour ma part, j’aurais bien été en mal d’imaginer tant la matière était laide.

A ce moment de la compétition, le savoir-faire, la technique et le niveau des compétitrices interviennaient véritablement dans le concours. La chance ici ne pouvait jouer que de manière très minime car entre les temps de réalisation impartis (très courts) et la difficulté de l’épreuve, nulle place ne lui était laissée…

Par contre j'ai été véritablement étonnée, par le comportement de Nadia, STOÏQUE, il n’y a pas d’autre mot, du début à la fin ! La jeune femme s’est superbement exécutée, avec un calme étonnant, enchaînant sans rechigner et avec une véritable confiance en elle, les étapes de sa couture. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cela lui a réussi. Le blouson qu" elle avait créé était tout simplement superbe et presque parfait tant au niveau des finitions que de son apparence, de son look etc. Quant à l'épreuve de customisation,  je n’en suis pas encore revenue. Une véritable prouesse lorsque l’on sait de quoi elle était partie pour aboutir à cette superbe jupe surmontée d’un bustier. Certes le jury a trouvé que la toile thermocollante sabotait un peu l’apparence du vêtement mais quand même : il fallait le faire.   Son self-contrôle remarquable, ses connaissances techniques en matière de création de vêtements,  faisaient d'elle une concurrente redoutable pour les deux autres finalistes. Comme quoi une passion mène à tout voire à la presque perfection, car en tout cas, c’est ce qu’attendait le jury dans ce domaine. Il ne suffisait plus d'avoir les bons outils, les bonnes idées, encore fallait-il  coller au parfait ; tolérance zéro pour les finitions mal réalisées ou oubliées dans un coin, faute de temps ou de connaissance.

Et c’est là justement que garder son calme favorise la victoire. Car franchement si Edith s’est démarquée depuis le début, et que je la voyais gravir les marches du podium sans problèmes, j'imaginais qu'elle terminerai première. Seulement voilà, comme la semaine dernière, sa mauvaise gestion du stress l’a perdue dans les épreuves : elle a rendu des travaux imparfaits contrairement à l’habitude ce qui ne lui ressemblait pas du tout.  

Il est vrai que dans une compétition, ceux qui dès le départ se démarquent subissent plus de pression que les autres. Normal, l’on attend toujours plus d’eux… Ses larmes de nouveau,  étaient donc tout à fait compréhensibles car il faut bien l’avouer : gagner plusieurs fois la plus haute marche et risquer de perdre la bataille à deux pas de la finale, c'est un peu dur à avaler... Il s'en est fallu de peu cette fois ci,  que cette dernière soit exclue, et pourtant, aussi surprenant que cela puisse paraître, le choix de celle qui allait quitter Cousu main s'est joué entre elle et Orlane. Rendons à César ce qui est à César, ce n'était pas évident pour les deux membres du jury qui a finalement réussi à  trancher avec justesse.

IL n'en reste pas moins que ces quatre jeunes dames ont démontré tout leur savoir-faire et qu'elles ont prouvé leur excellent niveau en couture.  Que le programme fut on ne peut plus intéressant  et que encore une fois l’émission était plaisante à regarder, le jury adorable avec les compétitrices et je pense que c’était sincère…

Mais cela finit trop vite à mon gout…J'attends déjà la semaine prochaine pour profiter à nouveau de cet instant désormais privilégié pour moi.  Cousu main, je trouve, ne devrait pas se cantonner  à une petite session d’émissions par an mais bel et bien se poursuivre comme d’autres. Ce serait un rendez-vous vraiment apprécié par nombre de couturiers et couturières amateurs ou non et je ne comprends pas, compte tenue de l’évidence de l’engouement général pour la couture, ( on le voit avec les forums etc),  que personne ne pense à en faire un rendez-vous hebdomadaire, alors que nous sommes assaillis de programmes qui n'ont aucun intérêt. Bref la semaine prochaine il sera question de la robe de mariée et elles ne seront plus que trois... D’ici là, wait (hélas) and see…

Posté par 2852240p à 21:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Something lacy : de la dentelle au scrap il n'y a qu'un pas...

Il y avait longtemps que je cherchais ce tampon qui n'est plus en vente. Mes recherches pour le trouver d'occasion furent souvent vaines et puis je prenais le taureau par les cornes et .... Il a fait comme Zorro, il est arrivé et au galop ! Quel bonheur ! J'ai eu la chance de trouver quelqu'un de véritablement sympathique ,qui me l'a cédé car elle en possédait deux ! Et voici ma première réalisation, c'est juste un essai. Une petite boîte étui, destinée à accueillir des sachets de thé ou tout autre chose... JE ne manquerai pas de l'essayer sur un tissu histoire de voir...

IMG_20160312_172814 (3)

IMG_20160312_172908 (2)

Posté par 2852240p à 17:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Fukushima : 5 ans après la plaie béante du Japon n'est toujours pas refermée

 

 

J'ai une pensée pour le l'ensemble des Japonais, atrocement meurtris par une histoire lourde de catastrophes. HIroshima, Minamata (mercure), Fukushima. La succession d'horribles évènements a marqué cette terre à tout jamais.. Il semblerait qu'un spectre géant hante les lieux. Qu'il traîne derrière lui une cohorte de cataclysmes accrochés comme d'énormes boulets, aux maillons  d'une chaîne rouillée. entravant jusque dans l' âme,  un peuple tout entier stigmatisé par l'atome.

Ainsi, si un premier réacteur à été redémarré en 2015 après que les  54 centrales du pays aient été stoppées,  l'hostilité d'une partie grandissante de la population se marque, face à la reprise du nucléaire,  Rien n'est résolu pour la centrale de Fukushima ! Que réserve l'avenir ??? Il faudra des décennies pour palier cette terrible catastrophe et l'on peut difficilement quantifier aujourd'hui, les conséquences qu'elle aura sur l'environnement, sur l'homme et sur les générations à venir.

       L'évènement épouvantable qui a défrayé la chronique mondiale à l'époque des mois durant m'a marquée. Il a donné lieu à la réalisation d'une toile il y a 5 ans. J'ai choisi l'art brut pour l'exprimer, au cours d'un exercice où l'on nous imposait d'intégrer dans une oeuvre,  trois collages n'ayant que peu en commun. J'ai voulu la traiter sur le ton de la dérision, tant cette catastrophe drainait avec elle l'horreur.  L'on pourrait croire en effet que la toile  se rapporte à l'enfance ou s'intégrerait dans une histoire à destination des  petites têtes blondes... IL n'en est rien. Les nuages blanchâtres, les dépôts jaunes orangés, les chaussures et chaussettes, les tâches noires sur les  poissons comme leurs antennes, sont autant de rappels aux  impacts de la radioactivité. sur la nature.. Les poissons à chaussettes et à antennes n'existent pas dans la nature ! Pas encore...  Acrylique, poudre de marbre, collages etc... 1m20

 

 

WP_20160311_008 (3)

WP_20160311_003 (3)

WP_20160311_007 (2)

Posté par 2852240p à 00:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]